Pyrénées : l’augmentation positive du nombre d’ours bruns
Pyrénées : l’augmentation positive du nombre d’ours bruns

Pyrénées : l’augmentation positive du nombre d’ours bruns

Publié le 15 avril 2022
Par Luana Leeman

Après un nombre de portées record en 2020, la population d’ours bruns des Pyrénées continue d’augmenter. En 2021, 70 ours ont été répertoriés, parmi lesquels : 15 oursons. De quoi nourrir l’espoir pour cette nouvelle année !

Après une augmentation record de la quantité d’ours bruns dans les montagnes des Pyrénées en 2021, la quantité d’individus répertoriés ne cesse d’augmenter. L’année dernière, 9% d’ours ont été comptabilisés en plus par rapport à 2020. Le travail des associations visant à conserver et à protéger les ours bruns porte ses fruits, puisque selon le rapport annuel du Réseau ours brun de 2021, le nombre d’indices de présence collectée a augmenté de 13,4% en comparaison avec l’année précédente.

L’une des bonnes nouvelles de l’année 2021 est l’ourse Caramelle, filmée avec l’un de ses oursons le 23 juillet, entrainant la satisfaction de toute l’équipe de l’association. De plus, trois nouveaux venus symboliques ont marqué cette année passée ; la femelle Sorita a donné naissance à trois oursons mâles, confirme encore le rapport.

Patrick Leyrissoux, vice président coordinateur de l’association FERUS Ours, se réjouit de cette croissance démographique qu’il qualifie de très satisfaisante. « Il y a une véritable reconstitution de la population qui se poursuit » confie-t-il.

« Il faut continuer sur cette lancée. »

Les associations de défense de l’ours brun pointent cependant l’inaction du gouvernement comme frein à ces bonnes nouvelles, qui pourraient selon elles, continuer toutefois de se multiplier.

Malgré tout, les années précédentes ont vu la perte de certains de leurs individus, pouvant entraîner des problèmes de reproduction si d’autres ours ne sont pas réintroduits. Le nombre d’individus mâle devenant plus important que celui des femelles, les risques de consanguinité s’accroisent, pouvant devenir un danger pour l’espèce et créer « un réel déséquilibre » selon le vice-président de l’association Resus ours.

Plus de 70% de la population d’Occitanie se dit favorable à la présence et à la protection de l’ours brun dans leurs montagnes. C’est pour cela que les associations pyrénéennes, dont FERUS fait partie, continuent de se battre et de formuler un certain nombre de demandes auprès du gouvernement. L’idée est que les efforts entrepris pour en arriver là aujourd’hui, ne soient pas vains.

« Il y a une véritable reconstitution de la population qui se poursuit »

Patrick Leyrissoux, vice-président de l’association FERUS

Patrick Leyrissous exprime que les associations ont toutes les clés en main pour poursuivre sur cette lancée positive. Elles savent comment s’y prendre, ainsi, tout ce dont elles ont besoin est : le feu vert du gouvernement. Celui-ci, permettrait de poursuivre la réintroduction d’ours bruns venus de l’est, générant de nouvelles naissances grâce aux individus déjà sur place.

De plus, une diversité génétique est aujourd’hui apportée à la famille brune grâce à des mâles tels que Néré et Goiat, « dotés de particularités génétiques différentes des autres » explique encore Patrick Leyrissous. L’espoir est donc grandissant au cœur des Pyrénées. Les protecteurs et défenseurs de la cause de l’ours brun n’ont pas dit leur dernier mot, tout est encore possible pour continuer sur cette belle lancée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.